Didon et Énée / 2019-2020

August 11, 2019

 

 

RÉSUMÉ :

 

À Carthage, la reine Didon fait un cauchemar prémonitoire : elle se voit se jetant dans la mer. À son réveil, elle appelle ses suivants. Mais ces derniers se font attaquer par quatre sorciers qui usurpent leur identité et infiltrent ainsi sa cour. Didon, dupée, leur confie son tourment. Ces derniers devinent son trouble pour le prince troyen Énée qui vient d'accoster et décident de l'utiliser pour conspirer à la perte de la souveraine. Le prince paraît. Après l'avoir repoussé, Didon cède à ses avances sous les acclamations de la cour qui ignore tout de la machination.

 

Les sorciers dans leur antre œuvrent à la destruction du couple royal. Provoquant une tempête qui séparera les amants, ils envoient l'un d'entre eux, sous l'apparence de Mercure, convaincre Énée de partir au plus vite. Le prince décide de lever l'ancre le soir même.

 

Sur le port, Énée et ses compagnons de route s'apprêtent à quitter Carthage. Les sorciers jubilent. Apprenant son départ, Didon le repousse. Une fois seule, réduite au désespoir, elle se jette dans la mer.

 

 


NOTE D’INTENTION DE MISE EN SCÈNE :


Dans le cadre du projet pédagogique, Didon et Énée nous permet d’aborder cette année un nouvel univers musical : le baroque.

Cette œuvre fait la part belle au chœur qui prend tour à tour le rôle de protagonistes divers (courtisans, sorciers, marins) mais aussi de commentateurs, à la manière d’un chœur antique. Cette présence en continu constitue une étape supplémentaire dans le travail avec les choristes en leur donnant la responsabilité de porter le spectacle. Ce court opéra de Purcell se distingue par sa grande variété de genres : une histoire tragique, des passages de comédie, des scènes très codifiées (danses, scène de chasse, de marins, etc.).

 

Ces différents styles, typiques des œuvres de l’époque baroque, sont mis en relief par des ambiances contrastées. Ne souhaitant pas tomber dans la stricte reconstitution historique, il s’agit simple- ment pour nous d’évoquer les codes de l’époque. Ainsi, certains éléments sont empruntés à l’imaginaire de la Renaissance (danse macabre, bal baroque, vanité...). On retrouve également dans le livret des références d’autres périodes de l’Histoire ; les artistes de la Renaissance s’inspirant large- ment de l’Antiquité. Plus généralement, le mythe de Didon, femme puissance qui suc- combe aux tourments de l’amour, sert de trame à de nombreuses œuvres jusqu’à nos jours. Il en devient donc intemporel. C’est pourquoi, nous introduisons des éléments caractéristiques de plusieurs époques : dé- cor végétal et tissus rappelant l’Antiquité, et éléments de costumes baroques mais aussi contemporains. Par ailleurs, au-delà de simples références, l’influence antique se traduit également dans la construction même de l’opéra.

 

Ainsi, dans Didon et Énée, tous les personnages sont soumis à leur destin implacable : le Fatum. Il s’exprime par le biais de personnages surnaturels, comme dans la tragédie Antique. Si, dans notre cas, les sorcières ont remplacé les dieux, leur volonté inflexible s’impose aux humains et conduira la reine de Carthage au suicide. Afin de souligner cette puissance à laquelle on ne peut échapper, il nous a semblé pertinent que les proches de Didon eux aussi la conduisent à sa perte. C’est pourquoi, lors de l’ouverture, les sorciers usurperont l’identité des suivants de la reine afin d’infiltrer la cour. Nous racontons donc l’histoire d’une conspiration. Enfin, dans beaucoup de tragédies antiques, les personnages connaissent à l’avance leur propre destin. Ici, nous ajoutons en guise de prologue l’air final du Sapho de Gounod.

 

Ce choix peut surprendre par la différence de style musical, mais cet extrait fait écho d’un point de vue dramaturgique au dernier air de Didon : tous les deux mettent en scène un suicide. Musicalement, le motif mélodique de l’introduction de l’air de Gounod rappelle la ligne de basse obstinée de l’air de Purcell.

 

 

Partager sur Facebook
sur Twitter
Please reload

  • Facebook - Black Circle
  • Twitter - Black Circle
  • YouTube - Black Circle

SUIVEZ-NOUS

Voix En Développement ( V.E.D.)
Christian Le Moal
4, avenue Winston Churchill
94220 Charenton-le-pont
Tél./Fax : 07 60 13 58 58

Mail : v_en_d@club-internet.fr